VIA agence d'interprétation LSF - français

Via est une agence d'interprétation et de traduction. Nous traduisons du français vers la Langue des Signes Française (LSF) et de la LSF vers le français.

Via vous propose :
  • des interprètes et traducteurs professionnels,
  • une analyse ciblée de vos besoins en interprétation et traduction,
  • une équipe disponible en permanence, basée dans le Nord de la France et mobile sur tout le territoire,
  • un service rapide et efficace.

L'Association française des interprètes et traducteurs en langues des signes (AFILS) s'interroge sur l'ouverture d'un centre relais téléphonique. Voici le communiqué publié par l'AFILS le 14 février 2013.

"Le 10 juin 2008, le Président de la République et le Gouvernement s’étaient engagés lors de la conférence nationale du handicap à lancer le premier centre relais pour les appels généralistes. Son lancement fut programmé, puis reporté plusieurs fois. Un appel d’offres ayant été lancé par le nouveaugouvernement, il semblait assuré que ce centre relais expérimental verrait enfin voir le jour début 2013. Or, il se trouve qu’il vient à nouveau d’être reporté.

Fin décembre 2012, le tribunal administratif de Paris a décidé d’annuler l’appel d’offres pour absence ou manquement de précisions dans les documents. Néanmoins, le tribunal a estimé que les qualifications requises dans l’appel d’offres «… sont objectivement justifiées par l’objet du marché et la nature des prestations de centre relais téléphonique …»

  • Sur ce dernier point, l’AFILS se réjouit de la décision du tribunal administratif. Elle confirme la nécessité de faire appel à des professionnels qualifiés et diplômés. Cette exigence de diplôme pour les interprètes français - langue des signes française a en effet déjà été soulignée dans denombreux textes officiels. Néanmoins, faut-il le rappeler, notre profession ne bénéficie pas à ce jour d’une reconnaissance formelle de la part des pouvoirs publics et se trouve souvent mise à mal par des personnes sans qualification s’improvisant « interprète ». L’emploi d’interprètes qualifiés et diplômés, respectueux du code éthique des interprètes, garantit le professionnalisme, la compétence, le respect des interlocuteurs et la confidentialité des échanges. Il nous paraît inconcevable qu’un centre relais, même expérimental, ne puisse se prévaloir de ces qualités.

Dans un courrier adressé au Président de l’Unisda le 28 janvier 2013, Madame Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, annonce qu’un appel d’offres sera relancé dans les plus brefs délais afin que les usagers concernés puissent bénéficier de ce service au 1er semestre 2013.

  • L’AFILS, en tant qu’association nationale représentative des professionnels exerçant le métier d’interprète ou de traducteur français - langue des signes française, réitère sa proposition de collaboration avec les pouvoirs publics et les acteurs concernés. Elle souhaite en effet être pleinement associée à la mise en place de ce centre relais téléphonique et pouvoir faire part de ses recommandations en la matière."